sécurité des données
L'année 2018 sera l'année de la cybersécurité

La cybersécurité est l'un des grands enjeu de 2018, nos solutions pour garantir la sécurité des données des entreprises.  

 

Après une année 2017 chargée en cyberattaques, et fuites de données (Yahoo, Uber, Equifax, WannaCry, NotPetya pour ne citer qu’eux), les entreprises commencent à penser davantage à accroître leurs protections en matière de cybersécurité. Cette tendance ne devrait pas s’estomper en 2018, bien au contraire.

 

Le marché de la sécurité cyber a été très dynamique en 2017 et les prévisions pour 2018 estiment que la dépense mondiale pour la sécurité des entreprises devrait atteindre près de 100 milliards de dollars (96,3 milliards plus précisément), soit une croissance de 8% environ par rapport à 2017. D’ici 2020, il est prévu que plus de 60% des entreprises investiront dans des outils de sécurité de données (prévention, cryptage, audit,…) contre environ 35% aujourd’hui. En 2018, les dépenses allouées aux services d’externalisation de la sécurité (comme faire appel à un tiers-archiveur pour mettre en place un Système d’Archivage Electronique afin de protéger des données « vitales » contre des cyberattaques) s’élèveront à plus de 18 milliards de dollars.

 

Le dynamisme du marché de la cybersécurité s’explique par :

  • l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en mai 2018, qui oblige les entreprises et leurs sous-traitants à renforcer la sécurité des données qu’elles collectent ;
  • la multiplication des cyber crimes de grande ampleur et des vols de données ainsi que la prise de conscience des menaces émergentes ;
  • la réorientation des mentalités vers une plus grande exigence dans la protection des données et des entreprises qui les collectent ;
  • la transformation numérique en cours.

Etant donné la connectivité accrue et l’augmentation de la surface d’attaque (de plus en plus de produits et services sont reliés à Internet, connectés et donc susceptibles d’être attaqués), les cybercriminels sont plus à même d’exploiter les failles des entreprises. Les produits et services dans lesquels les organisations investissent ne sont cependant pas les mêmes qu’avant : aujourd’hui, elles se tournent en effet plutôt vers les services de sécurité qui leurs permettent de renforcer la protection des données.