Transformation numérique de la santé, 4 grands avantages

Depuis quelques années, le secteur de la santé vit une véritable révolution numérique. Le développement de l’e-santé est en effet en train de bouleverser les organisations actuelles. Dispositifs médicaux, télé-expertise, téléconsultations, dossiers médicaux électroniques… autant d’outils qui facilitent la prévention, le suivi à distance, le traitement et la réduction des risques, mais également l’accompagnement des patients. 

 

Voici quatre avantages de la transformation numérique du secteur de la santé.

Des dossiers accessibles partout, tout le temps

Pour des raisons légales, les structures de santé doivent conserver les dossiers de leurs patients 20 ans au minimum, ce qui représente des millions de feuilles et un volume colossal d’archives. En plus d’économiser de l’espace, dématérialiser ces dossiers, première étape de la transformation numérique du secteur, permet de pouvoir les consulter à tout moment et depuis n’importe quel appareil à condition d’avoir les autorisations nécessaires. En effet, l’établissement détenteur de ces données à caractère personnel doit être agréé Hébergeur de Données de Santé pour pouvoir les conserver. Archiver électroniquement les dossiers des patients, par exemple en faisant appel à un SAE (Système d’Archivage Electronique agréé HDS), est également une bonne manière de les protéger.

Un accompagnement des patients plus en profondeur grâce aux objets connectés

De nombreux gadgets font surface pour accompagner les patients dans leur parcours de santé : balances intelligentes qui collectent l’IMC, chaussettes avec capteurs de température et de pression, brosses à dents qui analyse la qualité du brossage, et autres bracelets et applications smartphone qui collectent les informations d’une course à pieds, des battements du cœur etc. Les patients commencent déjà, aux Etats-Unis, à apporter avec eux en consultation les résultats de leurs objets connectés, courbes liées à leurs performances sportives, évolution de leur poids… Certains médecins, même, prescrivent de tels outils pour aider les patients à améliorer leur hygiène de vie. Enfin, combiner ces objets connectés et de téléconsultation avec un accompagnement téléphonique permet de rassurer son patient et répondre à ses interrogations.

Une meilleure adéquation entre praticiens et patients avec l’essor des nouvelles technologies

Aujourd’hui, les explications sommaires ne suffisent plus. Les innovations utilisées par les praticiens et les patients doivent absolument être comprises par les deux parties, et plus particulièrement par les personnes âgées, plus susceptibles de développer des maladies chroniques, et donc d’opter pour ces nouvelles technologies. Les patients, qui sont désormais des acteurs à part entière de leur parcours de soin plutôt que des individus passifs, exigent plus d’implication et de partage des données.

L’opportunité d’innover pour le secteur entier

Avec l’avènement de l’e-santé, le secteur tout entier doit revoir son positionnement. De nombreuses nouvelles entreprises issue des Medtechs (start-ups mêlant médecine et technologie) arrivent sur le marché, de même que de nouveaux services et solutions autour du traitement. Les industries pharmaceutique et du matériel médical doivent donc saisir cette opportunité pour innover encore davantage, satisfaire le patient et faciliter le travail des praticiens.