L’analyse des données personnelles peut permettre d’avoir un avantage sur la concurrence en plus d’assurer la sécurité des informations collectées.

Conserver les données clients oui, les classer, pas toujours évident !

D’après une étude récente, les entreprises n’analysent pas toujours les données personnelles qu’elles collectent, malgré les réglementations en vigueur et l’importance de leur protection pour les clients. Pourtant, classer les données collectées est indispensable pour pouvoir les sécuriser, et faire appel à un prestataire certifié tel qu’un Service d’Archivage Electronique (SAE) peut s’avérer nécessaire.

 

Selon la cinquième édition de l’étude de Gemalto, « Data Security Confidence Index », deux tiers des entreprises déclarent ne pas analyser ou classer les données clients qu’elles traitent et qu’elles conservent. Elles sont pourtant conscientes à 90% que cette analyse leur donnerait un avantage concurrentiel dans leur secteur. Cependant, elles restent 65% à déclarer ne pas avoir les moyens financiers ou techniques pour mettre en place des outils d’analyse.

 

Des entreprises pas toujours à la pointe concernant la protection des données

Le groupe spécialisé dans la sécurité numérique a interrogé plus de 10 500 clients utilisateurs d’internet ainsi que 1 050 responsables informatique d’entreprises, répartis dans 11 pays. Dans un contexte d’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai dernier, les répondants ne sont que 54% à savoir où sont conservées les données sensibles. Pour enfoncer le clou, près de 70% des décideurs informatiques pensent que leur entreprise ne se penche pas assez sur les procédures de mise en conformité aux réglementations sur la protection des données personnelles, telles que le règlement européen ou le ePrivacy.

 

L’analyse des données est la clé d’une sécurité renforcée

Le risque à ne pas analyser les données collectées pour les entreprises est de ne pas connaître la valeur de celles-ci, ni d’appliquer les mesures de sécurité appropriées. Pourtant, les chiffres ne trompent pas : 27% des entreprises concernées ont subi un piratage de leur système de sécurité au cours de l’année précédente. Parmi les données hackées, 90% était exposées sans aucune sécurité.

 

Faire appel à un prestataire certifié est la solution pour protéger les données

90% des clients d’entreprises collectant des informations personnelles pensent que la priorité de ces dernières doit être mise sur la protection des données. Pourtant, plus de 80% des décideurs reconnaissent que leur entreprise n’est pas vraiment en conformité avec les législations les concernant. La plupart fait appel à des prestataires externes pour répondre aux exigences de ces règlements. Cependant, il est nécessaire de vérifier que ces derniers soient certifiés, étant donné les nombreuses fraudes dans ce domaine. Recourir à un Service d’Archivage Electronique certifié, par exemple, est un bon moyen de connaître et de répertorier les données personnelles collectées, tout en les protégeant et en les sécurisant de manière pérenne.

 

#TransfoNum #Data #CDCArkhineoNEWS