Les risques les plus inquiétants pour les entreprises en 2019

Quels sont les risques les plus préoccupants pour les entreprises à l’horizon 2019

L’étude « Risk in Focus » répertorie les dix risques auxquels seront confrontées les entreprises en 2019. Arrivent en tête la cybersécurité, la protection des données et la mise en conformité, suivies des risques liés aux hommes et les changements de réglementations.

 

Une récente étude menée par l’ECIIA, « Risk in Focus », cartographie les dix principaux risques auxquels seront confrontées les entreprises à l’horizon 2019, qu’elles soient issues du privé ou du public. Sans surprise, la cybersécurité arrive nettement en tête de classement, suivie par les risques liés à la conformité et à la gestion des hommes.

 

La cybersécurité est le risque principal auquel seront confrontées les entreprises

Selon plus de 300 auditeurs internes travaillant dans des organisations à travers l’Europe, la préoccupation majeure en 2019 sera la cybersécurité, en tête des principaux risques auxquels vont être confrontées les entreprises. En effet, 66% des professionnels interrogés pensent que les organisations vont devoir être particulièrement vigilantes quant aux ">risques de défaillance des systèmes ou de cyber piratage.

 

Le RGPD et la mise en conformité restent préoccupants

Les deux autres risques les plus préoccupants sont la protection des données et la mise en conformité, notamment au RGPD, toutes les deux à 58%. Les cyberattaques, et notamment celles effectuées contre des tiers, ont démontré l’importance de protéger toute la chaîne logistique. Il est donc nécessaire pour les entreprises de se réorganiser pour sécuriser tous leurs systèmes informatiques, en prenant en compte non seulement les intervenants internes, mais également ceux externes, tels que les tiers de confiance auxquels ils font appel : archiveurs électroniques, prestataires de signature électronique…

 

Nouvelles technologies, changements de réglementation et culture organisationnelle dans le top 10 des risques pour les entreprises

Les autres risques classés dans le top 5 sont ceux liés aux hommes et aux ressources humaines. Ils sont jugés préoccupants par 42% des auditeurs internes. Viennent après les changements de réglementations, à 37%, puis les risques liés à la digitalisation et à l’innovation, cités par « seulement » 36% et 28% des professionnels, à l’heure de la transformation numérique des entreprises. Les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle ou l’automatisation peuvent en effet avoir des répercussions négatives si elles ne sont pas correctement utilisées ou certifiées. Finalement, la culture organisationnelle occupe 25% des esprits des auditeurs, notamment suite au mouvement #metoo.

#TransfoNum #Entreprise #eIDAS #CDCArkhineoNEWS