Facebook et la régulation du web

Mark Zuckerberg veut s’inspirer du RGPD pour une réglementation aux États-Unis

 

Mark Zuckerberg, patron de Facebook, plaide en faveur d’une réglementation plus stricte d’internet aux États-Unis. Pour cela, il souhaite s’inspirer du RGPD, le règlement sur la protection des données mis en œuvre en Europe depuis 2018.

 

Mark Zuckerberg, président et fondateur Facebook, premier réseau social mondial, souhaite que le gouvernement américain régule internet, pour mieux protéger les données personnelles des utilisateurs. Pour cela, il prend l’exemple du Règlement Général sur la Protection des Données, en vigueur en Europe depuis 2018.

 

Quelle régulation pour Internet aux États-Unis ?

Les géants de la Silicon Valley sont rarement en faveur d’une « surveillance » du web. Pourtant, le GAFA Facebook souhaite que le gouvernement des États-Unis soit plus intransigeant sur la régulation d’internet. Mark Zuckerberg demande la réglementation de quatre domaines : les contenus préjudiciables, l’intégrité des élections, la confidentialité et la portabilité des données. Et quel modèle pour y parvenir ? Le règlement en vigueur en Europe depuis mai 2018, le RGPD. Fort de ses succès, le RGPD séduit de plus en plus Outre-Atlantique.

 

Qu’est-ce qui doit être régulé aux États-Unis ?

D’après le patron du réseau social, les gouvernements et régulateurs doivent jouer un rôle actif, en mettant à jour les règles pour Internet, afin de préserver la liberté des personnes. Selon lui, les États-Unis pourraient définir les bases de ce qui est interdit et demander à des entreprises de mettre en place certains dispositifs pour limiter les contenus prohibés. Objectif ? Etablir des règles claires concernant l’utilisation des données personnelles qui doivent s’appliquer aux nouvelles technologies et à l’intelligence artificielle.

 

En quoi le RGPD peut inspirer les États-Unis ?

Toujours selon Mark Zuckerberg, les citoyens ont appelé à une réglementation complète de la protection des données personnelles conforme aux RGPD. Il pense qu’il serait bon pour Internet que de plus en plus de pays adoptent une réglementation comme celle-ci en tant que cadre commun. Les sanctions prévues pour les entreprises en cas de non-respect de la vie privée des utilisateurs de leurs services, notamment pour faire de la publicité ciblée, font partie des idées qui pourraient être retenues.

 

#ArchivageElectronique #RGPD #DataProtection #CDCArkhineoNews