Données personnelles, comment se protéger dans un contexte où le cyber risque grandit

Comment bien protéger ses données personnelles ?

 

Aujourd’hui plus que jamais, les données ont une valeur inestimable. Les grands groupes l’ont bien compris puisque la vente et l’exploitation de bases de données est au cœur de l’économie du web. Mais comment les protéger ?

 

Concours, carte de fidélité, formulaire en ligne, réseaux sociaux… Nous transmettons en permanence des données personnelles à des organismes qui les conservent et les exploitent à des fins marketing ou purement financières. Résultat, les tentatives de vol de données explosent sur le web. Comment limiter les risques et protéger ses données personnelles ? Petit tour d’horizon des bonnes pratiques.

 

Wifi publics : un danger pour vos données personnelles

Aussi appelé « hotspot », les WiFi publics sont accessibles gratuitement dans des lieux… publics ! Etant donné leur statut et le nombre de données qui y transitent, le plus souvent sans cryptage, c’est l’endroit rêvé pour tous les hackers de données. Pour continuer d’utiliser ses spots en toute sécurité, il est recommandé d’utiliser un VPN. Ce réseau privé virtuel fait transiter vos données vers un tunnel de connexion chiffré et donc de les sécuriser.

 

Comment définir un mot de passe qui protège vos données?

Pour faire simple, un mot de passe est l’équivalent d’une clé d’appartement. Plus vous la partagez, moins votre logement est en sécurité. C’est le même problème avec les mots de passe. Pour garder vos comptes privés, il est essentiel de les actualiser régulièrement pour limiter les risques. Pour bien le choisir, il est recommandé qu’il soit composé d’une douzaine de caractères, comprenant des majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux.

 

Protection de vos données, plus de conseils :

  • Donnez le minimum d’informations personnelles sur internet.
  • Il est inutile de répondre aux questions non précédées d’un « * » sur les formulaires d’inscription.
  • Gardez à l’esprit qu’une information sur internet peut être utilisée, copiée et diffusée.
  • Bien souvent « si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit » alors restez vigilant lorsque vous utilisez les applications gratuites du type jeu Facebook qui nécessitent un accès à vos données pour en bénéficier.
  • Paramétrez vos comptes pour que vos données restent privées et vérifiez les changements de confidentialité.

 

Et n’oubliez pas que toute personne a le droit :

  • d'accéder aux informations qu'un organisme détient sur elle (droit d'accès).
  • de faire corriger une erreur ou de faire supprimer une information particulière (droit de rectification et droit à l’oubli).
  • de s'opposer à figurer dans un fichier (droit d'opposition).

 

#Solutions #SAE #DataProtection #CDCArkhineo